orval

 

Orval, tourné vers la mer et le bocage

En venant du Nord Cotentin par la route dite "touristique" (D 650), l'automobiliste, le cyclotouriste peut,

 

juste avant de traverser la Sienne par le Pont de la Roque, tourner à gauche pour se rendre à Orval,

 

charmant bourg situé en hauteur et à la fois tourné vers la mer et le bocage, blotti entre deux rivières : la

 

Sienne et la Soulles.

Le visiteur qui flâne à Orval devine, en observant la situation géographique de cette commune,


l'importance stratégique qu'a pu revêtir le village au cours de l'histoire. Romains, vikings, anglais,


allemands ont, au cours des siècles et au rythme des conflits, traversé Orval. Importance renforcée


par la position du village en hauteur, entre la route côtière à l'Ouest et l'axe Coutances – Granville (D 971)

 

à l'Est.

 

 

La tombe à char d'Orval :

 

Découverte durant l'été 2006 près d'une ferme gauloise, la tombe d'Orval (Manche) est aujourd'hui un cas

 

unique : la plus occidentale des « tombes à char » de la fin de La Tène ancienne jamais trouvée en Europe

 

(-300--250 av. J.C.)


Ce type de sépulture se retrouve plutôt à l'est de la France. Il s'agit de la seule sépulture de la Gaule

 

celtique contenant des restes de chevaux retrouvée à ce jour.

 

 

Article de Wikimanche   Objets trouvés site Images d'archéologie     Article revue d'Archéologie et d'Histoire

 

 

 


En arrivant dans le bourg, le touriste est de suite séduit par l'église

 

romane Saint Hélène d'Orval, une des premières églises de la Manche.

 

Ce superbe monument renferme des trésors d'architecture. On y trouve

 

ainsi un premier étage de style roman. Le second appartient au gothique

 

du XIIIe siècle.


La tourelle octogonale d'escalier est plus tardive encore (XVe siècle). Le

 

chœur et les chapelles sont eux aussi gothiques (et reconstruits au XVe

 

siècle).En contournant par l'extérieur, vous pourrez avoir accès à la crypte

 

coté nord est, qui donne sous le choeur, elle renferme une cuve

 

baptismale du 11ème siècle. (Attention marches très étroites).   

 



Il y a près de cent ans, Orval possédait encore une activité industrielle

 

importante axée autour des fours à chaux et d'une distillerie. Le tissu

 

économique a évolué : l'industrie a disparu mais la commune demeure

 

dynamique. On trouve ainsi à Orval de nombreux commerçants et

 

artisans.


Orval, c'est aussi une commune dynamique de par ses activités

 

associatives. Les 870 Orvalais et les habitants du canton peuvent ainsi

 

profiter d'une grande fête organisée chaque mois de juin par les

 

associations de la commune et de deux courses cyclistes au mois d'avril et

 

de septembre.

 


 


Orval présente la particularité d'être la seule commune du canton à

 

posséder une équipe cycliste : l'Avant-Garde Orval-Coutances. Le club est

 

composé d'une équipe de coureurs, bien sûr, mais aussi d'une école de

 

cyclisme. A noter que des coureurs du club sont même passés


 professionnels, c'est dire la qualité du travail dispensé par les dirigeants

 

qui se battent pour que l'association garde un bon coup de pédale.

Orval, c'est le sport à tous les rythmes. Tir sportif à la carabine et au

 

pistolet, football, gymnastique, tennis, chasse.

 

Les randonneurs ne sont pas en reste. Des itinéraires qui partent du bourg

 

permettent de flâner dans un bocage verdoyant et de découvrir au détour

 

d'un chemin des lieux préservés comme la fontaine Saint Hélène, les

 

moulins écluses du Gruel, de la Paillasse ou encore les fours à chaux.  

 

 

Le manoir du Pont neuf et sa pêcherie : ce manoir du 16ème siècle

 

édifié en bordure de la Sienne présente la particularité d'être

 

associé à une ancienne pêcherie de saumons. La pêcherie était constituée

 

d'un pont étroit de huit arches avec quelques aménagements dans la

 

maçonnerie pour permettre la mise en place des filets.